L’enclos de Wabush

Du 12 au 29 octobre 2022
Pierre Wabush a hérité d’une destinée peu commune : la quarantaine, sans enfant, sans profession ni talent particulier, il est devenu le paria de Kitchike, sa communauté, après avoir fait éclater un scandale qui exposa la corruption du chef dans les médias. Wabush, en résumé, est prisonnier d’un univers lui renvoyant ses propres névroses. Entraîné malgré lui dans une quête mystique et initiatique, il doit maintenant affronter son passé, ses peurs et ses préjugés pour se sortir de cet univers et revenir chez lui, transfiguré.

L’enclos de Wabush s’inspire de Chroniques de Kitchike : la grande débarque de Louis-Karl Picard-Sioui. Dans ce recueil de nouvelles aux accents oniriques et teintées d’humour noir, l’auteur wendat y dépeint l’univers éclaté d’une réserve imaginaire du sud du Québec où sont réunis et imbriqués les archétypes, les légendes urbaines et les tensions sociales et politiques issus des communautés autochtones d’aujourd’hui. Empreinte du même esprit loufoque et corrosif, la pièce aborde ces thématiques en révélant aussi des réflexions profondes sur la nature du pouvoir et de l’univers.

Après La Conquête de Mexico (1991), Ondinnok et le NTE s’associent de nouveau pour faire entendre la voix d’un auteur autochtone et le chant d’un pays resté secret qui irradie pourtant nos consciences depuis plus de quatre siècles. La pièce L’enclos de Wabush est enfin jouée devant public, après avoir fait l’objet d’une webdiffusion en 2021.

Mercredi discussion : Nous vous invitons à rester dans la salle à la fin de la représentation du mercredi 19 octobre pour participer à la discussion avec les artistes de la production.

Produit par le Nouveau Théâtre Expérimental et les Productions Ondinnok

TEXTE : Louis-Karl Picard-Sioui
MISE EN SCÈNE : Daniel Brière et Dave Jenniss
INTERPRÉTATION : Marie-Josée Bastien, Charles Bender, Joanie Guérin, Dave Jenniss,
René Rousseau et Émily Séguin
CONSEILLER DRAMATURGIQUE : Alexis Martin
ASSISTANCE À LA MISE EN SCÈNE : Marilou Huberdeau
SCÉNOGRAPHIE : Max-Otto Fauteux
ÉCLAIRAGES : Renaud Pettigrew
COSTUMES : Claire Geoffrion
CONCEPTION SONORE : Alexander MacSween
CONCEPTION VIDÉO : Lionel Arnould
MAQUILLAGES ET COIFFURES : Suzanne Trépanier
ACCESSOIRES : Fany Mc Crae
DIRECTION TECHNIQUE : Félix Lefebvre
DIRECTION DE PRODUCTION : Cynthia Bouchard-Gosselin
RÉGIE : Marilou Huberdeau et Hélène Rioux
CONSEILS, RECHERCHES ET SUIVIS EN ÉCORESPONSABILITÉ : Écoscéno - Marianne Lavoie

Présentation

des artistes

 

Logo Ondinnok

 

 

 

Le NTE, c’est plus de quatre décennies vouées à la création, une histoire riche de plus de 110 productions théâtrales, un parcours jalonné de nombreux coups d’éclats, jamais ennuyant! Fondé en 1979 par une troupe de créateurs inspirés, dont Robert Gravel et Jean-Pierre Ronfard, le Nouveau Théâtre expérimental (NTE) représente un espace de liberté unique en son genre dans le paysage culturel québécois. Déjouant les conventions théâtrales avec la sagesse du fou et la folie d’usage, le NTE rayonne dans la société québécoise, par sa capacité à expérimenter, innover, séduire! Les codirecteurs artistiques actuels, Daniel Brière et Alexis Martin, poursuivent sur la lancée des célèbres fondateurs en proposant des productions audacieuses qui n’ont de cesse de questionner la pratique et le pourquoi du théâtre. Parmi les œuvres marquantes du tandem Brière/Martin, on retrouve la trilogie «L’histoire révélée du Canada français, 1608-1998», «Animaux», «Bébés» et «Camillien Houde, le p’tit gars de Sainte-Marie», coproduite avec Espace Libre.

Logo Ondinnok

Dirigées par l’auteur, metteur en scène et comédien Dave Jenniss de la nation Wolastoqiyik Wahsipikuk, les Productions Ondinnok ont vu le jour en 1985 et furent la première compagnie de création autochtone francophone au Canada dédiée au théâtre. Ondinnok a produit plus d’une trentaine d’œuvres et d'évènements qui ont contribué à faire avancer l’art autochtone dans notre société. Avec les années, des productions telles que Le porteur des peines du monde, «Atiskenandahate / Voyage au pays des morts», «La conquête de Mexico», «Hamlet le Malécite» et «Nmihtaqs Sqotewamqol / La cendre de ses os» ont démontré toute la pertinence du théâtre créé par la compagnie. Ses créations interrogent et explorent la résurgence d’une identité dans toute sa complexité.