Programmation

  • Saison 2019-2020

VIOLETTE

Joe Jack et John

Violette vous accueille chez elle. Elle vous laisse pénétrer dans l’intimité de sa chambre, puis dans celle de son imaginaire. Vous seul·e. Entrez dans ce lieu comme chez une amie, placez sur votre tête le casque de réalité virtuelle. Observez un univers de neige et de forêt se déployer devant vos yeux, puis rencontrez cette mystérieuse femme-corneille. Soyez le·a témoin privilégié·e d’un récit caché, un peu magique, plutôt tragique. Retirez le casque, retrouvez la vie réelle. Avec un regard transformé, peut-être, sur ce monde que vous partagez, vous, Violette et les autres.

VIOLETTE est une œuvre de théâtre et de réalité virtuelle pour spectateur·trice unique, qui offre une expérience à la fois intime et novatrice. Par le biais d’un conte abordant le sujet de l’abus, chacun·e est témoin d’une prise de parole singulière face à une réalité souvent éprouvée par les femmes en situation de handicap intellectuel. Une œuvre qui se veut aussi onirique que troublante.

Notez qu'il n'y a pas d'interprétation en LSQ, d'audiodescription, ni de représentation décontractée disponible pour ces représentations.

AVIS IMPORTANT : RESTRICTIONS D’ÂGE ET PRÉCAUTIONS DE SANTÉ

Pour des raisons de santé et de sécurité, l’utilisation des casques de réalité virtuelle est strictement réservée aux gens âgés de 13 ans et plus.
Cette restriction est imposée par les fabricants des technologies Oculus Rift S et Samsung Gear VR.
Plusieurs restrictions s’appliquent également aux visiteurs avec des états de santé particuliers. Veuillez prendre quelques minutes pour lire, avec une attention particulière, l’avertissement de santé qui suit.

AVERTISSEMENT DE SANTÉ

Le port du casque de réalité virtuelle est déconseillé si vous souffrez d’une privation de sommeil, d’anxiété, êtes sous l’influence de la drogue ou de l’alcool, en cas de migraines, de maux d’oreilles et autres malaises. Ceux-ci peuvent augmenter votre sensibilité aux effets indésirables.
Les personnes sujettes au mal des transports sont également plus à risque d’éprouver de l’inconfort lorsqu’elles utilisent un casque de réalité virtuelle.
Nous recommandons aux femmes enceintes, aux personnes âgées et aux personnes atteintes de troubles psychiatriques, d’anomalies de la vision binoculaire, de maladies cardiaques, de troubles épileptiques ou d’autres maladies graves ainsi qu’aux personnes portant un stimulateur cardiaque et ou une aide auditive de consulter un médecin avant d’utiliser un casque de réalité virtuelle.
N’utilisez pas les casques de réalité virtuelle si vous avez des symptômes de strabisme, d’amblyopie ou d’anisométropie. Ces symptômes peuvent être aggravés par l’utilisation des casques de réalité virtuelle.
À l’instar des symptômes parfois éprouvés au moment de débarquer d’un navire de croisière, les symptômes d’une exposition à la réalité virtuelle peuvent persister et s’amplifier quelques heures après l’utilisation. Les symptômes ultérieurs à l’utilisation peuvent inclure les symptômes décrits plus haut, une somnolence excessive et une réduction de la polyvalence. Ces symptômes peuvent accroître le risque de blessures au moment d’entreprendre des activités normales dans le monde réel.
En faisant l’expérience d’une oeuvre de réalité virtuelle, vous confirmez avoir pris connaissance du présent avis.

13mai > 7juin

Crédits

  • Idéation, scénographie et mise en scène
    Catherine Bourgeois
  • Texte
    Amélie Dumoulin
  • Interprétation
    Stephanie Boghen, Tamara Brown, Stéphanie Colle, Anne Tremblay
  • Conception des costumes
    Amy Keith
  • Conception sonore
    Éric Forget
  • Collaboration à la scénographie
    Noémie Avidar, Alizée Milot
  • Traduction
    Leanna Brodie
  • Consultation réalité virtuelle
    Olivia McGilchrist
  • Direction photo / VFX superviseur
    Sébastien Gros
  • Compositing / animation
    Geneviève Coulombe
  • Développeur
    Peter Wilkinson
  • Monteur
    Martin Morissette
  • Intégration / consultation Expérince RV
    UNLTD inc.
  • Direction technique
    Sophie Bergeron
  • Coordination de production
    Pénélope Bourque

Journal de création

Le journal de création est un espace en mutation. Au fil des semaines, il sera nourri par les artistes qui y documenteront leur démarche. Vous aurez un accès privilégié à leurs inspirations, ce qui vous laissera assurément un petit goût de revenez-y!

La compagnie

Joe Jack et John

Joe Jack et John est une compagnie de théâtre performatif, collectif et inclusif empruntant aux vocabulaires des arts visuels et de la danse. Prônant un discours engagé, sa démarche artistique vise à interroger la notion de norme sociale en intégrant, par exemple, des acteurs professionnels ayant une déficience intellectuelle ou issus de divers horizons culturels.
La compagnie privilégie l’écriture en collectif basée sur les principes d’autodétermination et de décolonisation, où des questions sociales sont au cœur des œuvres. La singularité de ses distributions concerne autant la recherche esthétique que la rencontre humaine et vise à faire entendre une parole peu écoutée, à faire réfléchir sur des enjeux contemporains et à faire avancer le dialogue de notre société à travers l’art.