Un an de pandémie à Espace Libre - Geoffrey Gaquère dresse le bilan

Un an de pandémie à Espace Libre - Geoffrey Gaquère dresse le bilan

Cher·ère·s ami·e·s d’Espace Libre,

 
Si le 27 février a marqué le triste anniversaire du début de la pandémie, cette date nous a aussi permis de mesurer le chemin parcouru.
Aujourd’hui, nous braquons les projecteurs sur quoi Espace Libre s’est attelé en coulisses au cours des 365 derniers jours :

  • Honorer ses ententes financières avec ses artistes
  • Maintenir en poste ses employés permanents
  • Élaborer une saison 20-21 alternative comprenant 12 propositions, dont une, dans un parc du quartier
  • Mettre le théâtre aux normes de la santé publique
  • Offrir gratuitement ses installations aux artistes programmés et, aussi, à ceux qui ne diffusent pas chez nous, pour favoriser la recherche, soutenir des ateliers d’écriture et créer de nouvelles œuvres
  • Instaurer des mesures pour mieux soutenir les artistes qui se produiront dans le futur
  • Poursuivre par visioconférence les ateliers de médiation culturelle à destination de ses voisins du Centre-Sud
  • Mettre sur pied un chantier de réflexion sur l’organisation du travail en interne, et un autre visant à développer une stratégie de développement numérique qui verra le théâtre se doter d’une nouvelle billetterie, d’un nouveau site web et produire une série d’œuvres la saison prochaine en parfait accord avec son mandat artistique et en rémunérant ses artistes comme il se doit

Et parce que nous trouvions que ce n’était pas assez :

  • Imaginer des dizaines et des dizaines de scénarios de reprises
  • Achever nos travaux de maintien des actifs à l’intérieur du bâtiment… Pour l’extérieur, les rénovations seront terminées à la fin du printemps et achèveront de mettre en valeur l’architecture unique d’Espace Libre

Aussi, chapeau bas et gratitude aux artistes, travailleurs culturels, techniciens, personnel d’entretien et administrateurs pour le travail accompli. Ça crée, ça répète, ça gère, ça réfléchi, ça innove, ça réinvente, ça administre, bref, vous l’aurez deviné : nous sommes prêts!

Ah oui, avec tout ça, nous sommes passés à côté des 40 ans de la maison, c’est pourquoi nous ne résistons pas à l’envie de vous offrir une nouvelle fois 3 capsules que nous avions réalisées pour l’occasion l’année dernière.

Nous avons hâte de vous revoir et nous pensons très fort à vous,
Geoffrey Gaquère
Directeur artistique et codirecteur général