Démo vidéo - BOW'T TRAIL Retrospek

Démo vidéo - BOW'T TRAIL Retrospek

13févr. > 22févr.

BOW’T TRAIL Retrospek est un spectacle chorégraphique documentaire en deux temps et à quatre corps physiques : une danseuse, deux musiciens et un écran immersif de projections numériques. Sa démarche a pour point de départ la pièce BOW’T créée en 2013.

La chorégraphe Rhodnie Désir, mue par la volonté et le besoin de transcender ses origines, effectue des recherches depuis 2015 dans six pays des Amériques, pour s’imprégner des cultures et des rythmiques africaines déployées par les peuples qui y ont été déportés. Elle crée, entre autres, à partir du jungo (Brésil), du danmyé (Martinique), de la danse vaudou (Haïti), du son jarocho (Mexique), du blues (Nouvelle-Orléans) et du gospel croisé aux rythmiques Mi’kmaq (Canada).

Sur la scène d’Espace Libre, Rhodnie Désir offre un dernier BOW’T, l’ultime et huitième recréation de l’œuvre originale, avec autour d’elle des projections vidéo illustrant sa démarche auprès des porteur·teuse·s de mémoire l’ayant inspirée, unissant le public à la matière et l’englobant de textures d’images et de sons aux dimensions plurielles. L’immersion est aussi vécue par les spectateur·trice·s grâce à une application numérique interactive à utiliser pendant le spectacle.

Pour prolonger l’expérience, le public pourra découvrir les moments forts de cette aventure grâce à un documentaire diffusé en 2020 sur ICI ARTV et grâce à des contenus numériques (webdocumentaire et capsules) disponibles sur le site de Radio-Canada.

BOW’T, c'est le nom de l'œuvre originale de Rhodnie Désir qui s’inspire du mot «bateau» en anglais, mais aussi de BOW dans différentes langues (s’incliner, remercier, proue d’un navire, à côté de, donner…).

TRAIL, c’est cette route gravée dans les eaux et les terres, l'issu du colonialisme, mais également le parcours international physique et de mémoire de l'artiste.

RÉTROSPEK, c’est la rétrospective de ces huit dernières années de recherches donnant lieu à la 8e et ultime version.

Présenté en partenariat avec

Notez qu'il n'y a pas d'interprétation en LSQ, d'audiodescription, ni de représentation décontractée disponible pour ces représentations.