Cycle de films et rencontre à la Cinémathèque québécoise, en écho à la pièce «Une conjuration»

Cycle de films et rencontre à la Cinémathèque québécoise, en écho à la pièce «Une conjuration»

© «Une partie de campagne» de Jean Renoir

Du 2 au 5 avril, la Cinémathèque québécoise présentera un cycle de films inspirés de l'oeuvre de Georges Bataille et d’Acéphale, la revue qu’il anima avec André MassonRoger Caillois et Pierre Klossowski. Au menu, des films de Jean Renoir, Jean GrémillonChristophe Honoré et Raoul Ruiz.

De plus, une discussion autour de Georges Bataille et d'André Masson se tiendra en salle, lors de la séance de projections du samedi 4 avril, 19h. Animée par André Habib, cette rencontre réunira Alexis MartinDaniel Brière, l’universitaire Alexis Lussier et l’artiste multidisciplinaire Martin Bureau.
C'est un rendez-vous!

Horaire des séances et de la discussion :

Jeudi 2 avril - 21h : MA MÈRE
Réalisation : Christophe Honoré [Fr., 2004, 110 min, num., VOF]
avec Isabelle Huppert, Louis Garrel, Emma de Caunes
En savoir plus

Samedi 4 avril
19h : ANDRÉ MASSON ET LES QUATRE ÉLÉMENTS

Réalisation : Jean Grémillon [Fr., 1958, 20 min, 35 mm, VOF] avec André Masson
En savoir plus
Suivi d'une discussion autour de Bataille et Masson animée par André Habib, avec Alexis Martin, Daniel Brière, Alexis Lussier et Martin Bureau.
21h : UNE PARTIE DE CAMPAGNE
Réalisation : Jean Renoir [Fr., 1946, 40 min, 35 mm, VOF] avec Sylvia Bataille, Jane Marken, Jacques B. Brunius
En savoir plus

Dimanche 5 avril - 17h : L'HYPOTHÈSE DU TABLEAU VOLÉ
Réalisation : Raoul Ruiz [Fr., 1978, 66 min, DCP, VOF] avec Jean Rougeul, Chantal Paley, Jean Raynaud
En savoir plus

14avr. > 9mai

Dans une maison d’un village de pêcheurs, deux hommes, l’un écrivain, l’autre peintre, se rencontrent pour élaborer un manifeste qui se veut une déclaration de guerre à un monde « qui fait peser sa patte d’employé jusque sur la mort ».

Georges Bataille et André Masson, deux des plus grands artistes et penseurs du siècle dernier, se sont réunis pour écrire et dessiner le manifeste de la revue Acéphale, alors que l’Europe et le monde sentait sur sa nuque le souffle pestilentiel du fascisme montant. Le spectacle met en scène la conception de ce pamphlet, comme un cri du cœur de deux individus terrifiés à l’idée de voir s’étioler la liberté humaine dans les rets implacables d’un matérialisme grossier ; une culture de l’accumulation qui transforme le monde en gigantesque camp de travail.

La pièce propose une sorte de tournoi fiévreux, où deux artistes engagés dans un combat pour leur vie, convoquent poésie, rire et arts visuels dans un défi lancé aux dieux du « monde civilisé ».

Une conjuration sera l’occasion de réunir à nouveau sur scène Daniel Brière et Alexis Martin pour incarner les personnages de Masson et Bataille, eux qui n’avaient pas partagé la scène depuis la pièce Grid en 2006. La comédienne Marilyn Castonguay se joindra aux retrouvailles.

Notez qu'une représentation décontractée aura lieu le samedi 2 mai 2020 à 16h.

UNE PERFORMANCE DÉCONTRACTÉE désigne une représentation ouverte à tous, particulièrement aux personnes ayant un handicap sensoriel ou intellectuel, ou un trouble neurologique ou d’apprentissage, et aux personnes accompagnées de nouveau-nés. L’ambiance sonore et visuelle du spectacle ainsi que l’accueil seront adaptés pour créer un environnement calme et inclusif.