KINK, sextoys et queer/féminisme : démonstration et entretien

KINK, sextoys et queer/féminisme : démonstration et entretien

L'Euguélionne et Espace Libre vous convient à un événement combo super queer-rad-kinky-artsy ! 

18h: Atelier et présentation de sextoys 
L'exceptionnel June Pilote, éducateur sexuel (pour en savoir plus sur son travail, consultez son magnifique blog: https://junepilote.com/) vous propose une présentation orientée autour des perspectives queer et transinclusives, qui sera accompagnée d'un quizz-atelier sur les pratiques sécuritaires. 
À noter: il s'agit d'un atelier de formation/discussion, et non d'une activité de vente. Il ne sera pas possible d'acheter de sextoys sur place au courant de la soirée. 

19h: Entretien sur le BDSM et le féminisme 
Dramaturge et metteure en scène, Pascale St-Onge nous fera le plaisir de nous partager certaines de ses réflexions qui ont traversé la création du spectacle KINK. Quels sont les liens possibles entre le féminisme et le BDSM? Comment envisager des pratiques BDSM féministes, axées sur le concentrement et la déconstruction des rapports de genre? Nous aborderons ces questions à travers un entretien convivial et inclusif, où vous serez invité.es à intervenir et poser vos questions.

18oct. > 27oct.
Horaire et durée
Horaire:
Du mardi au samedi
Rencontre avec l'équipe artistique à l'issue de la représentation du jeudi 25 octobre.
Représentations exceptionnelles en nocturne vendredi 26 et samedi 27 octobre à 22h.

KINK est une expérience performative et théâtrale qui questionne le spectateur : quel est son pouvoir sur la représentation ? Quel rôle est‑il prêt à assumer ?

Les créateurs du spectacle Frédéric Sasseville‑Painchaud et Pascale St‑Onge, eux‑mêmes adeptes de BDSM (bondage, domination, sadisme, masochisme), ont trouvé une communauté ouverte qui place le consentement au centre de ses pratiques encore jugées taboues. Ils se mettent à nu dans cette performance authentique, entrainant avec eux un public consentant dans leur monde de jeux, de pouvoir et de fantasmes.

Les deux performeurs ont trouvé leur PLAISIR. Ils aiment ça pour vrai. Le BDSM, dans son essence et son vocabulaire, appelle au théâtre : on « JOUE », on prépare une « SCÈNE» et on prend des « RÔLES»…  Et la représentation théâtrale impose en soi une relation de domination-soumission. À quoi se prête-t-on quand on vient au théâtre, au fond?

Entre performance, témoignage et poésie, KINK est une expérience sexy et subversive pour spectateurs avertis ou simplement curieux. Alors… veux‑tu jouer avec moi ?

Durée de la pièce : +/- 1h20 sans entracte.