à explorer

à explorer

Nous avons demandé à chaque équipe de création de la saison 18-19 de nous composer une liste d’œuvres qui permettraient de se préparer à leur spectacle et/ou de prolonger l’expérience des spectateur.trice.s à la sortie de la salle. Voici les réponses recueillies :

À LIRE

PDF iconheterologie_de_labject_michel_bousseyroux.pdf

À ÉCOUTER

Je te laisserai des mots | Patrick Watson

Avec Satani | Jerry Goldsmith

Concerto pour une voix | Danielle Licari

La musique de Son Lux
https://www.youtube.com/channel/UCvaVEjRMc91tuAxO3b3JuQw

À VOIR

Happiness | Todd Solondz

Twin Peaks saison 3 | David Lynch

Les peinture de Quentin Metsys
https://www.google.ca/search?q=Quentin+Metsys&source=lnms&tbm=isch&sa=X&ved=0ahUKEwir4PzEg9TdAhWhxFkKHX2TAjwQ_AUICigB&biw=1518&bih=686

8janv. > 26janv.
Horaire et durée
Horaire:
Du mardi au samedi
Rencontre avec l'équipe artistique à l'issue de la représentation du jeudi 10 janvier.

Patrick fait partie d’un groupe d’amis uni depuis plusieurs années. Un accident terrible et scabreux entraîne la mort d’un des leurs. Tout s’écroule autour de lui, et honteux, il cherchera à sauver les apparences en mentant à ses amis sur la réelle cause du décès. Ensemble, ils devront apprendre à faire face à la mort, à donner un sens à leur propre existence et à survivre dans une société où tout semble permis, mais où tout doit rester caché.

Errant dans une société sans repères moraux, leurs notions du bien et du mal sont impitoyablement mises à l’épreuve. Ils cherchent à combler ce vide déployant toutes les finesses de l’hypocrisie et du mensonge. Fragile et manipulable, la jeune génération qui les suit assiste à ce dérapage en tentant de ne pas sombrer avec eux.

Les personnages de Mauvais goût dévorent l’existence comme si elle était dépourvue de sens, incapable de distinguer ce qui est bien de ce qui est mal.

Mauvais goût explore les limites de l’expérience humaine à travers la perversion et la transgression, l’hypocrisie et le mensonge. Le courage et la lucidité peuvent-ils naître de cette «profonde descente dans la nuit de l'existence*» ? 

* Georges Bataille, L’expérience intérieure.