Espace Libre s'associe à Modern Times et Diversité artistique Montréal

Espace Libre s'associe à Modern Times et Diversité artistique Montréal

Atelier de jeu : Sujet et création

Espace-Libre invite le metteur en scène Soheil Parsa de la Compagnie Modern Times  (Toronto) dans ses locaux pour mener son atelier-laboratoire de jeu, « Sujet et création », qui a pour but d’analyser le potentiel esthétique qui peut émaner d’un travail de comédien.ne.s d’horizons divers. S’intitulant « Sujet et création », cet atelier se penche sur la diversité des traditions culturelles, des langues et accents, des méthodes de formation professionnelle, ainsi que sur le cadre physique, affectif et d’égalité des genres pour explorer le carrefour de la création et de la différence. Avec la participation d'une cohorte des Auditions de la diversité de Diversité artistique Montréal, les participants porteront un regard collectif et individuel sur leur contribution au processus de répétition.

Cet atelier est une activité du projet Post-marginal. Issu de trois décennies de travail interculturel de la Compagnie Modern Times, le premier objectif de Post-marginal est d’examiner l’approche unique de la compagnie et de proposer de nouveaux modèles de pratiques de création interculturelles et transculturelles. Modern Times vise à faire progresser les échanges au-delà des théories de représentation, des identités politiques et de la tolérance en cherchant à savoir non pas si la diversité peut être pratiquée dans les studios et les salles de répétition, mais plutôt comment peut-on la mettre en œuvre.

Soheil Parsa

Le facilitateur

Soheil Parsa est un metteur en scène, acteur, écrivain, dramaturge, chorégraphe et professeur primé dont la carrière théâtrale s'étend sur trente-deux ans et deux continents. Dans son Iran natal, Soheil a terminé des études en interprétation théâtrale à l'Université de Téhéran et a entamé une carrière prometteuse en tant qu'acteur et metteur en scène. Arrivé au Canada avec sa famille en 1984, Soheil a obtenu un deuxième baccalauréat en Arts, avec spécialisation en Études théâtrales à l'Université York, avant de créer la compagnie Modern Times. Le travail de Soheil à Modern Times a été récompensé par cinq prix Dora Mavor Moore, une bourse Chalmers en 2002, une subvention à la création par le Conseil des Arts du Canada, ainsi que plusieurs prix internationaux et des demandes de master classes. En 2007 et 2010, il a été sélectionné pour le Prix Siminovitch en hommage aux metteurs en scène, la plus haute distinction décernée dans le théâtre canadien. Soheil a été lauréat du Jubilé de la reine Elisabeth pour sa contribution en tant qu’artiste de théâtre à la société canadienne.

À propos de Modern Times :

La Compagnie Modern Times s’est établie à Toronto en 1989. Dirigée par un metteur en scène canado-iranien, Soheil Parsa, la compagnie s’est produite en Colombie, à Cuba, en Iran, en Bosnie- Herzégovine et au Danemark. Les thèmes de la solitude, du mystère de l’existence, de la recherche du bonheur et de la vérité, ainsi que le conflit entre le destin et la volonté sont au centre des œuvres de Modern Times. Leurs productions, qui ont déjà mérité 16 prix Dora (Les masques de Toronto) ainsi que 60 nominations, sont reconnues par la communauté théâtrale torontoise autant pour leur corporalité que pour leur esthétique visuelle, qui est inspirée de l’imagination de son directeur artistique.

À propos de DAM

Depuis 2006, Diversité artistique Montréal (DAM) a pour mission de promouvoir la diversité culturelle dans les arts et la culture en favorisant la reconnaissance et l’inclusion de tous les artistes et des pratiques artistiques dans les réseaux professionnels, les institutions culturelles et les circuits de diffusion à Montréal.

Au quotidien, DAM accompagne les artistes montréalais de toutes origines et toutes disciplines, notamment à travers des rencontres individuelles, des formations et un programme de mentorat. Plusieurs projets structurants, combinés à des partenariats avec le milieu des arts, permettent de créer des opportunités pour les artistes racisés et immigrants, qui rencontrent des obstacles systémiques à leur pleine insertion professionnelle.

 

  

 

Photos Diana Manole et Sue Balint