Après la websérie, place à «ALPHA & OMÉGA»… la pièce !

Après la websérie, place à «ALPHA & OMÉGA»… la pièce !

Une production théâtrale créée en étroite collaboration avec le public, à l’affiche dès le 24 avril 2018.

À quoi peut-on s'attendre de cette nouvelle création coproduite par le Nouveau Théâtre Expérimental et URBANIA ?

Elle permettra d’abord au public de se frotter à un genre dramaturgique peu exploité sur nos scènes, celui de la science-fiction. ALPHA&OMÉGA – la pièce – est décrite par son auteur, Christian Vanasse, comme une « comédie dramatique de fiction dystopique ». L’action se déroule dans un futur pas si lointain, alors que notre monde est au bord de l’effondrement : rareté des ressources, déclin industriel, bouleversements climatiques et crise énergétique engendrent des conflits majeurs. Dans une tentative désespérée pour gagner du temps, le gouvernement a envoyé une équipe scientifique un peu bancale dans le Grand Nord québécois à la recherche d’un minerai rare, l’actium, qui pourrait résoudre la crise énergétique et apaiser les tensions mondiales. Or, des frictions commencent à se faire sentir à travers le groupe, coincé ensemble depuis des mois. Lorsque menacée par de mystérieuses forces extérieures, l’équipe de scientifiques devra faire des choix éthiques déchirants: leurs découvertes pourraient autant sauver l’humanité que causer sa perte. Et si la fin est proche, autant en rire tant qu’on peut !

Christian Vanasse, qui signait aussi le texte de la websérie, livre ici son tout premier texte pour le théâtre. Daniel Brière assure la mise en scène et Alexis Martin agit en tant que conseiller à la dramaturgie. Aux trois comédiens dont la participation est déjà confirmée – Peter BataklievChristophe Payeur et Jade-Mariuka Robitaille – se joindront deux autres interprètes (une femme et un homme) choisis par le public lors des premières semaines de diffusion de la websérie.

De plus, l’expérience interactive se poursuivra également en salle car les spectateurs auront le pouvoir d’influencer le cours de la représentation.

Mentionnons aussi que même si cette production théâtrale découle de la websérie du même nom, il n’est absolument pas nécessaire d’avoir visionné les épisodes sur le web ou d’avoir exercé son droit de vote pour profiter pleinement des représentations théâtrales à Espace Libre.

24avr. > 19mai

Après la websérie diffusée sur ICI.ARTV.ca,
place à la pièce de théâtre «ALPHA & OMÉGA»
une production qui sollicite la participation active du public !

L’interactivité se poursuivra de plus belle dans la salle car le public aura le pouvoir d’influencer le déroulement de la pièce au moyen d’un téléphone intelligent ou d’une tablette électronique. Ainsi, pour l’une des rares fois dans une salle de théâtre, on demandera aux spectateurs de garder leur téléphone bien ouvert et à portée de main ! Mentionnons qu'il n’est pas nécessaire d’avoir participé à la websérie pour profiter pleinement de l’expérience théâtrale à Espace Libre.

À quoi peut-on s’attendre de cette nouvelle pièce coproduite par le NTE et URBANIA ? Elle permettra d’abord de frayer avec un genre dramaturgique peu présent sur nos scènes, celui de la science-fiction. «ALPHA & OMÉGA» - la pièce - est décrite par son auteur, Christian Vanasse, comme une « comédie dramatique de fiction dystopique ».

L’action se déroule dans un futur pas si lointain, en 2040, alors que notre monde est au bord de l’effondrement : rareté des ressources, déclin industriel, bouleversements climatiques et crise énergétique engendrent des conflits majeurs. Dans une tentative désespérée pour gagner du temps, le gouvernement a envoyé une équipe scientifique un peu bancale dans le Grand Nord québécois à la recherche d’un minerai rare, l’actium, qui pourrait résoudre la crise énergétique et apaiser les tensions mondiales. Or, des frictions commencent à se faire sentir à travers le groupe, coincé ensemble depuis des mois. Lorsque menacée par de mystérieuses forces extérieures, l’équipe de scientifiques devra faire des choix éthiques déchirants : leurs découvertes pourraient autant sauver l’humanité que causer sa perte. Et si la fin est proche, autant en rire tant qu'on peut !

Chaque représentation sera unique puisque teintée par les votes de l’assistance. À quelques reprises pendant le spectacle, le public disposera de quelques secondes pour intervenir de différentes façons, tant au niveau du contenu de la pièce, du développement du récit ou des effets de mise en scène. Le choix de la majorité l’emportera et les comédiens, tels des funambules sur la corde raide, devront habilement composer avec les résultats du scrutin !