Little Iliad - La bande-annonce

Little Iliad - La bande-annonce

Espace Libre - Little Iliad

Montage vidéo: Benjamin Rondeau

5mars > 14mars
Horaire et durée
Horaire:
5 mars à 19h30
6 mars à 18h45 et 19h30
7 mars à 18h45 et 19h30
10 mars à 19h30 (complet)
11 mars à 19h30 (complet)
12 mars à 18h45
12 mars à 19h30 (complet)
13 mars à 19h30
14 mars à 18h45
14 mars à 19h30
La discussion avec les créateurs aura lieu au Studio Espace Libre tous les soirs à 20h10
Durée:
35 min. suivi d'une discussion avec les créateurs

Et si les artistes et les soldats avaient davantage en commun  que ce que prétendent  les clichés ? Pour vivre, les artistes produisent  des images et des histoires… Or, l’univers guerrier crée également des histoires, des mythes même, pour se justifier, mais aussi pour se déployer, encourager les troupes face au danger et à l’horreur intrinsèque de la guerre…

Conçu en 2010 à Toronto, joué plus d’une centaine  de fois, en Amérique, en Europe et même en Asie, Little Iliad met en scène deux amis, un artiste et un soldat, en conversation sur Skype la veille du départ de ce dernier pour l’Afghanistan. Une pièce de théâtre les a réunis, L’histoire de Philoctète, racontée dans la Petite Iliade et utilisée aux États-Unis pour réintégrer les soldats américains de retour de guerre. C’est la production théâtrale la plus financée par l’État américain, subventionnée directement par le Pentagone. S’en suit un dialogue sur le sens de la guerre, sur sa pertinence et sa mythologie.

Alors qu’en 2014 les dernières troupes canadiennes ont quitté l’Afghanistan, peut-on faire un bilan du sens de notre mission là-bas ? Peut-on faire l’éloge de la guerre? L’artiste est-il réellement si différent du soldat? Une réflexion du duo canadien EW & FCO.

Spectacle en anglais avec surtitres en français, suivi d’une discussion  avec le public // In English with French subtitles, followed by a discussion.

Little Iliad is multimedia perfomance done by two young Toronto artists, Evan Webber & Frank Cox-O'Connell. Small, intimate and perfectly formed, it is current, deeply moving and thought-provoking.

The soldiers are actors, the actors are objects. Little Iliad considers the relationship between artists and soldiers and between art and war as connected modes of cultural production. Mixing the apparatus of Sophocles' Trojan War tragedies and contemporary post-traumatic stress disorder therapies, Evan Webber & Frank Cox-O'Connell reflect on why we go to war, how we come back and why we do it together.

In Little Iliad, childhood friends, a writer and a soldier en-route to Afghanistan, reconnect through Skype over a little-known fragment from the epic Trojan War Cycle. The audience listens on headphones to an intimate, disarmingly simple play, part reading, part film, part poignant biography, where one performer is live and the other is a recorded projection on a small, blank, clay figurine.